En savoir plus sur Julien Bayou

Né le 11 juin 1980, j’ai grandi dans le 3e et je vis dans le 10e. J’ai travaillé pour plusieurs ONG de solidarité internationale, créé et géré une entreprise et présidé une association de solidarité dans le 3e.

Militant, j’ai obtenu des avancées concrètes dans la loi, via les collectifs que j’ai cofondés : Jeudi Noir (contre le mal-logement) et Génération Précaire (droits des stagiaires). Auteur du livre Kerviel : Affaire d’État, je suis Conseiller régional d’Ile-de-France et porte-parole d’EELV. J’ai obtenu devant le Conseil d’Etat l’annulation de la décision de Manuel Valls de limiter l’encadrement des loyers.

JB_sourire.jpeg

Enfant du 3e et habitant du 10e, je vous présente ma candidature pour faire entrer l’écologie et le pouvoir citoyen à l’Assemblée. Les 11 et 18 juin, votre vote sera décisif pour peser de manière positive sur les orientations du prochain quinquennat. Ensemble, nous pouvons construire les prochaines avancées pour l’écologie, pour la justice sociale et pour une véritable démocratie citoyenne !

Député, je soutiendrai la transition écologique pour améliorer notre quotidien, créer des emplois utiles, lutter contre la pollution et protéger notre santé. Je militerai pour de nouveaux moyens humains pour l’éducation de nos enfants, pour la justice et la police ainsi que pour une action résolue en faveur de la justice sociale.

Député, je serai un contrepoids face aux lobbies qui privilégient les profits de quelques-uns à l’intérêt général. Je m’opposerai à la privatisation de la Sécurité sociale et au détricotage du droit du travail. Je proposerai de construire la protection sociale de demain.

Au contraire d’élus parachutés, absents ou flous sur leurs engagements, je serai un député intègre, engagé et à votre disposition. Transparence, exemplarité et démocratie participative seront les maîtres mots de mon mandat pour donner du sens à la politique et promouvoir les solutions que porte la société civile en particulier dans nos arrondissement, véritable laboratoire d’innovation sociale. C’est ce que j’appelle la réquisition citoyenne de l’Assemblée Nationale. Ensemble, remettons la puissance publique au service du bien commun et construisons des jours heureux !

 

Je m'inscris à la lettre de campagne