Logement

 

Constat

La France est malade du mal-logement. La cherté des loyers, la précarité énergétique, l’insalubrité, l’indignité des logements ou l’absence de domicile personnel ont des conséquences très graves sur l’état de santé de centaines de milliers de personnes (maladies respiratoires, allergies, troubles alimentaires, troubles du sommeil, dépression, stress...).

D’après la Fondation Abbé Pierre c’est un facteur majeur dans l’aggravation des inégalités et pourtant rien ou si peu n’est fait.

Mon action

Avec Jeudi-Noir, depuis plus de dix ans, par le biais d'actions ludiques et médiatiques, telles que des visites festives d'appartements à louer et des "réquisitions citoyennes" de bâtiments dans de nombreux endroits de Paris, nous dénonçons la bulle immobilière et attirons l'attention des médias et de l'opinion publique sur le fait que la majeure partie de la population souffre de la cherté des logements.

Avec d’autres, comme la Fondation Abbé Pierre, le DAL ou les Enfants de Don Quichotte, nous avons contribué à mettre le logement au coeur du débat public pour enfin mettre en oeuvre l’encadrement des loyers.
Depuis le vote de la loi ALUR sur l’encadrement des loyers, je me bats en justice pour obtenir.. l’application de la loi, c’est à dire que les autres villes que Paris en bénéficient.

Lire : “Encadrement des loyers: Bayou dépose un recours contre Valls

Les verrous

Aussi surprenant que cela puisse paraître, alors que le mal-logement et la cherté des loyers concerne tant de monde, quand il s’agit de prendre des mesures pour construire et lutter contre la pénurie ou réguler les loyers, il n’y a plus personne.

Aussitôt Cécile Duflot avait-elle fait voter la loi sur l’encadrement des loyers que Manuel Valls, nouveau Premier Ministre, organisait son détricotage sous la pression des lobbys des agences immobilières et des grands propriétaires.

A l’Assemblée

Je pourrai mettre en oeuvre les propositions et revendications des collectifs Jeudi-Noir (voir ici) et de la Fondation Abbé Pierre (les retrouver ici), à commencer par

  • l’extension de l’encadrement des loyers

  • un plan massif de construction de logements sociaux

  • développer la rénovation thermique des bâtiments mal isolés pour réduire les factures des ménages, créer de l’emploi et lutter contre la pollution.

  • la réquisition et la taxation des logements vacants et la transformation des bureaux vides en logement et centres d’hébergement

  • proposer une expérimentation pour démontrer que loger les SDF revient moins cher à la société que les laisser à la rue (cf cette étude étude à Marseille et ces premières expériences aux Etats Unis àDallas, dansl'Utah ouailleurs)         

Agir dès aujourd’hui

Il y a mille manières d’agir : soutenir la Fondation Abbé Pierre et s’impliquer au niveau local dans un réseau d’entraide avec les sans-abri, par exemple Le Carillon, très actif en particulier dans les 3e et 10e arrondissements de Paris.


Soyez la première à commenter

Je m'inscris à la lettre de campagne